Le forum de Harry Potter en RP

du rp, des théories, des fanfics et des heures d'amusement et de détente
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Monde de Harry ch3 : La liste de Voldy

Aller en bas 
AuteurMessage
Mia M. Gaunt
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Le Monde de Harry ch3 : La liste de Voldy   Jeu 2 Mar - 19:19

Celui qui a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres approche… il naîtra de ceux qui l’ont par trois fois défié, il sera né lorsque mourra le septième mois… et le Seigneur des Ténèbres le marquera comme son égal mais il aura un pouvoir que le Seigneur des Ténèbres ignore… et l’un devra mourir de la main de l’autre car aucun d’eux ne peut vivre tant que l’autre survit.


Je vais expliquer ici pourquoi selon moi Harry ne sera pas l’assassin de Voldemort. J’ai déjà expliqué plusieurs raisons importantes dans mes deux précédents chapitres, mais je suis sûr que pas mal d’entre vous sont en train de se dire que selon la prophétie, il est bien dit comme ci dessus : l’un devra mourir de la main del’autre.


Si l’un devra mourir de la main de l’autre, pourquoi m’acharner autant sur l’hypothèse que ce n’est pas Harry qui va tuer Voldemort ? Puisque selon cette prophétie ça a l’air si évident ?
Parce que si on analyse la phrase, le verbe devoir est employé non pas dans un sens d’obligation, mais dans un sens de nécessité. Et c’est cela qui change tout. Je n’ai malheureusement pas la version originale de la prophétie, mais je fais confiance au traducteur, bien que parfois il m’ait un peu déçu…


JKR est une femme maligne, elle a su cacher des indices un peu partout dans la saga, pour voir quelles seraient les réactions de ses fans. Elle se dit être très amusée par certaines théories jugées tellement absurdes par les lecteurs, alors qu’elles sont beaucoup plus proches de la réalité que l’on peut le croire. Moi, je suis certaine d’avoir abusé de mon imagination pour pouvoir écrire une théorie pareille, je sais que ce que je démontre est peu probable, mais rien n’est encore sûr, car comme je le dis souvent, avec JKR, on peut s’attendre à tout. Alors pourquoi n’aurait elle pas tourné la prophétie de manière à nous faire croire à quelque chose aux premiers abords, alors qu’en réalité il faudrait comprendre tout autre chose ?


Une prophétie n’est jamais concrète, on ne peut pas être sûr et certain de l’avoir comprise. La preuve en est dans le tome 5 lui-même : sur l’étiquette de la prophétie, le nom de Harry Potter est accompagné d’un point d’interrogation. Alors que dans l’évidence, on sait que la prophétie lui ait attribuée, c’est dans un ordre logique.


Ce dont je suis certaine, c’est que le verbe devoir n’est pas dans le sens qu’il laisse entendre.
A vrai dire, si on s’en tient à l’ordre « logique », on peut admettre quelque chose : lorsque vous êtes en froid avec quelqu’un et que ce quelqu’un est également en froid avec vous, il est d’ordre logique que l’affaire ne concerne que vous deux, que personne ne peut s’y interposer, et que c’est l’un d’entre vous qui devra faire le nécessaire pour rétablir la situation. Or, dans ce genre de situation, il peut très bien y avoir quelqu’un d’extérieur qui arrive à arranger les choses, que vous le vouliez ou non. Ce n’est pas obligatoire que l’affaire ne se règle qu’entre les personnes concernées, bien que cela soit jugé comme étant le plus probable.


C’est le même état d’esprit avec la prophétie et la relation Harry/ Voldemort. Ils sont les seuls concernés, donc les seuls à avoir des raisons valables pour arranger les choses ou pour les aggraver. Mais, rien ne les oblige à être les seuls à régler cette affaire, car la prophétie n’est maître du destin de personne. Prenons un cas extrême : si Harry avait décidé de se suicider après la mort de Dumbledore, rien n’aurait pu l’en empêcher, et alors la prophétie n’aurait plus eut aucun sens.


Comme je l’ai dit dans mes autres théories, je ne souhaite pas que Harry soit victime, et encore moins assassin. Donc, si l’on joue sur le sens littéraire de la prophétie, Harry n’est pas obligé de tuer Voldemort, ça peut être quelqu’un d’autre. Mais qui serait ce quelqu’un d’autre ? J’ai mené mon enquête. DD


Voici donc, après cette terrible introduction qui a dû faire partir la moitié des lecteurs, la « liste de Voldy », ou plutôt les assassins potentiels de Voldemort, avec leurs raisons valables ou non, et la manière dont ils pourraient les tuer. C’est comme si nous jouions à Cluedo… Mais qui donc a tué Voldemort, avec quelle arme, et dans quelle pièce ? Mystère mystère…

(Avant toute chose prendre cela comme des hypothèses d’ordre imaginatives ! Ce ne sont que des possibilités, rien de concret…)


*Assassin potentiel numéro 1 : Severus Rogue.
Pourquoi lui ? Parce que ce serait le seul moyen de faire comprendre à tout le monde dans quel camp il est réellement. Bien sûr, il a tué Dumbledore, et ce n’est pas pour ça qu’on le croit plus du côté du Seigneur des Ténèbres que du côté de l’Ordre du Phénix. Mais il faut avouer que l’hypothèse est tentante… Il serait le noyau même de l’histoire, celui qui a provoqué la mort des Potter et tout ce qui en suit, et celui qui rétablirait l’ordre final…
Mais problème. A lui la gloire éternelle ! Ça irait que trop bien à ce personnage mégalo… Il se voyait déjà décoré de l’ordre de Merlin dans le tome 3, après avoir livré Sirius Black… En devenant « celui qui a vaincu », ce serait plus qu’un cauchemar pour Harry, hélas. Alors il faudrait que Rogue meurt au combat. Et là, s’il offre sa vie pour réussir à tuer Voldemort, on aurait enfin la preuve de sa sincérité, on saurait finalement de manière concrète qu’il était du coté de Dumbledore, et tout rentrerait enfin dans l’ordre.


*Assassin potentiel numéro 2 : Lucius, Bellatrix et d’autres Mangemorts.

Grand phantasme de fans qui voient par là un retournement de situation. A priori, les Mangemorts n’auraient aucune raison de tuer Voldemort, surtout que depuis son retour, ils ont de nouveau la main mise sur tout ce qui pourrait les mener à la victoire. Lucius et Bellatrix par exemple, sont deux êtres tellement bornés qu’ils gobent tout ce que Voldemort peut leur dire. Chacun d’eux se considère comme le plus proche du maître, alors que le lecteur sait très bien qu’il n’en est rien. Voldemort se sert d’eux à ses fins, et une fois qu’ils ne lui sont plus d’aucune utilité, il peut les jeter, voir les supprimer.

Lucius doit s’en retourner dans sa cellule. Voldemort l’a laissé moisir à Azkaban pendant toute une année, sans le délivrer, et l’on ne sait pas encore ce qu’il adviendra de lui. Il a commit deux grosses erreurs, sans compter la rancœur de Voldemort face à un Lucius qui l’a fuit pendant treize ans, au lieu d’aller le retrouver. Bref, si Lucius sort d’Azkaban, en plus d’avoir souffert mentalement des détraqueurs par punition, il peut s’attendre au mieux à une série d’endoloris. C’est pour dire à quel point son image de bel aristocrate élégant va en prendre un sacré coup… Va-t-il seulement accepter ? Il avait réussit à échapper à Azkaban lors de la première chute de Voldemort. Il a désormais été démasqué. Il y a toute sorte de preuves pour qu’il finisse ses jours en prison. Le seul moyen pour lui de s’en sortir, ce serait de se repentir. Même s’il ne le pense qu’à peine, il est tout à fait capable de jouer le jeu de la fausse victime comme il a déjà dû le faire au début des années 80. Ce n’est que très peu probable qu’il tue de ses propres mains son maître chéri, mais qui sait ? Si Voldemort apprend par Bellatrix que Narcissa a voulu parler du secret de Drago à Severus, si les « exploits incompétents» de Drago lui sont relatés par Amycus, Alecto ou Fenrir (les Mangemorts présents en haut de la tour), la famille Malefoy risque d’en prendre un sacré coup. Rien ne les empêcherait, pour assurer leur propre défense, de se rebeller. Lucius peut alors agir pour défendre sa femme Narcissa, qui elle-même se montre prêt à tout pour sauver son fils unique, et Drago génère un culte envers son père Lucius, se montrant capable de tout pour le prouver. Hé oui, même si les Malefoy sont une famille d’ordre mauvaise, pourrie par des principes bornés et moisie de haine et de jalousie jusqu’à la moelle, c’est une famille, et il y a de l’amour qui coule dans les veines de chacun de ses membres. C’est dur à croire, mais c’est la vérité.


*Assassin potentiel numéro 3 : un membre de l’OP
C’est quelque chose qui peut paraître évidente aux yeux de tous, même si c’est peu probable. Les membres de l’ordre sont un obstacle permanent pour Voldemort, car l’ordre est l’ennemi numéro un de l’organisation des Mangemorts. Seulement il reste à savoir qui, combien, quand, et comment. A vrai dire, on ne peut répondre entièrement à cette problématique, car les membres ont tous plus ou moins de bonnes raisons de tuer Voldemort, mais ont tous une quasi impossibilité d’agir seul. On le sait, c’est l’union qui fait la force. L’amour est l’arme requise pour tuer le mal, mais je ne sais pas pourquoi, j’ai peine à croire possible que ce soit un membre de l’ordre qui mette fin à l’existence du Seigneur des Ténèbres.


* Assassin potentiel numéro 4 : un membre de l’AD
C’est une possibilité plus que tout envisageable. C’est même ce que pas mal de fans aimeraient. Je vais encore parler de logique là dedans. Je sais que j’ai une logique plus que compliquée pour pas mal de mes proches, j’ai un peu trop tendance à me creuser les méninges, et à philosopher pour un oui ou pour un non, mais là, je pense que ma logique est abordable. La saga de JKR est une saga pour enfant. Jusque là, les enfants sont les héros de l’histoire, c’est eux qui agissent, qui réfléchissent et qui donnent plus ou moins de bons résultats. Remarquez bien que la plupart des adultes commettent des erreurs tout au long du livre, ce que font très peu les enfants dans l’histoire. Je ne donnerai pas d’exemple, pour éviter de m’étaler, mais réfléchissez à la question et vous verrez que je dis la vérité. Si les enfants semblent plus habiles que les adultes, il est donc normal, selon ma logique, que ce soit un ou des enfants qui puissent vaincre le Seigneur des Ténèbres. Je reconnais que Harry et ses amis ne vont plus être considérés comme des enfants dans le tome 7, vu qu’ils vont être majeurs. Mais dans les yeux des lecteurs, Harry restera toujours l’élève de Poudlard, tout comme ses amis, même s’ils ont grandit.
Bref, revenons à nos moutons. J’ai donné l’exemple de l’AD car à bien y réfléchir, il y a dans cette association tous les élèves de l’école que l’on connaît le mieux, qui apparaissent souvent au cours des épisodes, qui sont en partie des héros eux aussi. Harry les a bien formé, grâce à lui la plupart ont réussit leur BUSE de DCFM, même Neville, ce qui n’est pas peu dire... Ils sont une sorte de relève de l’OP, on sait que l’on pourra compter sur eux pour les événements futurs, bien qu’ils n’aient pas été très efficaces dans l’épisode de l’attaque de Poudlard par les Mangemorts. Seuls ou regroupés, chacun d’entre eux peut s’attendre à devoir un jour combattre les forces du mal. Mais si l’on devait les qualifier d’assassin potentiel de Voldemort, ce serait du domaine de l’incroyable, et surtout, il faudrait qu’ils agissent en groupe. Ou pourquoi pas en association avec l’OP, ce qui marquerait le symbolisme de la famille soudée, voir de « l’union dans la diversité ». Face à un être aussi solitaire et autonome que Lord Voldemort, cette solution peut être envisageable et donnerait un très beau message final à l’histoire.


* Assassin potentiel numéro 5 : Hermione, Ron, Ginny, Luna, Neville

Tous ont des raisons de souhaiter voir Voldemort disparaître. Tous sont des proches de Harry et il est presque certain que tous seront là dans le tome 7 face au combat final. J’ai tout d’abord pensé à eux comme pour l’AD en voulant développer le fait qu’ils sont tous différents, et que, unis, ils pourraient vaincre Voldemort. Mais cette idée reste quand même assez utopique, car ils se sont trouvé dans une situation bien difficile au ministère dans le tome 5, alors qu’ils étaient face aux Mangemorts, et ils ont pour ainsi dire perdu. Mais deux ans plus tard, pourquoi ne pourraient ils pas avoir acquit à eux six tout ce qui est nécessaire pour retenter leur chance, et cette fois ci, gagner ? On aimerait tous voir ces six personnages devenir ensemble des héros communs, pour avoir exterminé le Seigneur des Ténèbres. Mais là encore se pose le dilème JKRolien, comme je l’appelle désormais. Cette situation finale ne serait elle pas un peu trop d’ordre banale pour la complexité choisie par l’auteur ? Question qui reste encore une fois sans réponse précise…


Bien que toutes ces idées soient assez séduisantes, je resterai sur la première et la dernière possibilité. Je crois tout d’abord que seul Severus Rogue pourrait être le tueur, s’il ne devrait y avoir qu’un assassin. Mais comme je l’ai déjà dit, même s’il a eut un livre de la saga qui porte son nom, Severus Rogue n’est pas le héros de l’histoire et ne devrait pas le devenir, ça lui ferait trop plaisir…


Alors ne reste qu’un dernier choix : l’action de masse. Oui, en effet, c’est une belle situation, une bonne symbolique également, et la saga Harry Potter se terminerait sur une idée d’union qui gagne à tous les coups.


Mais voilà, comme vous le savez maintenant de manière objective, je suis une fille compliquée. Tant que je n’ai pas la solution, je cherche. Tant que ça me parait trop louche ou même trop simple, je vais chercher encore plus loin. Et voilà que j’invite désormais les gens qui m’ont suivit et qui ne sont pas devenus fous à lire le quatrième et dernier chapitre de ma saga théoricienne. Je vous attends donc dans mon chapitre 4 : quand Harry rencontre Neville. (Courage, c’est le dernier !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drago Malefoy
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 443
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Le Monde de Harry ch3 : La liste de Voldy   Ven 31 Mar - 21:21

[quote="Mia M. Gaunt"]et l’un devra mourir de la main de l’autre car aucun d’eux ne peut vivre tant que l’autre survit.

Dumbledore dit dans le tome 6 que "l'un devra mourir de la main de l’autre car aucun d’eux ne peut vivre tant que l’autre survit" car Harry ne peut supporter de voir Voldemort vivant : il a tué ses parents, à cause de lui Sirius et Dumbledore sont morts ... Il ne souhaite qu'une chose c'est qu'il meure.
De l'autre côté Voldemort ne peut pas vivre tranquillement tant que celui qui a le potentiel de le tuer est en vie : toujours comme le dit Dumbledore dans le 6 tous les tyrans craignent ceux qu'ils dominent car il y en aura toujours un pour se rebeller. De plus comme beaucoupp de tyrans, Voldemort s'est lui même créer son ennemi mortel : si les parents de Harry n'étaient pas morts, Harry n'aurait pas le pouvoir pour vaincre Voldemort.

Donc aucun d'eux ne peut vivre tant que l'autre survit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Monde de Harry ch3 : La liste de Voldy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les pires logos du monde
» Documentaire : A la découverte du vrai monde Harry Potter
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Liste des pouvoirs
» Chroniques du Monde émergé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Harry Potter en RP :: Bibliothèque :: Harry Potter en livres :: Théories-
Sauter vers: